Comment les réseaux sociaux peuvent-ils ruiner votre e-réputation ?

Date:

Share post:

Le nom de Lindsey Stone vous dit-il quelque chose ? En effet, en 2012, elle a été impliquée dans un scandale lié aux médias sociaux qui a fait le tour d’Internet et a terni son e-réputation. Lindsey Stone visitait le cimetière national d’Arlington avec son travail lorsqu’un collègue a pris une photo d’elle levant son majeur et mimant qu’elle criait devant un panneau indiquant “Silence et respect”.

Mme Stone a posté l’image sur Facebook parce qu’elle la trouvait drôle, mais elle a rapidement subi un retour de bâton monumental sur Internet. Les internautes ont commenté la photo originale, la qualifiant de “diabolique” et lui envoyant des menaces de mort. Mais les retombées de cette photo ne se sont pas arrêtées là. Non seulement son employeur l’a licenciée, mais sa e-réputation a également été ruinée. Mme Stone s’est retrouvée incapable de quitter sa maison pendant un an et a eu du mal à trouver du travail.

Malheureusement, les situations de ce genre sont de plus en plus fréquentes à l’ère des médias sociaux. Des sites comme Twitter et Facebook ont peut-être radicalement modifié la façon dont nous nous rapprochons des autres et interagissons avec le monde qui nous entoure, mais ils ont aussi le pouvoir de façonner notre e-réputation.

Si vous n’êtes pas assez prudent, votre présence sur les réseaux sociaux peut avoir un effet négatif sur la façon dont les autres vous perçoivent en ligne. Que vous utilisiez ces sites uniquement pour des raisons personnelles ou que vous essayiez de cultiver une marque professionnelle, les choses que vous partagez créent une image de qui vous êtes pour vos amis, collègues, relations d’affaires et étrangers. En tant que tel, vous devez vous assurer que vous vous montrez sous votre meilleur jour sur ces plateformes. Ce n’est qu’en agissant ainsi que vous pourrez éviter que votre e-réputation ne soit affectée par la suite.

L’impact des réseaux sociaux dans la vie quotidienne

Les réseaux sociaux ne servent plus seulement à partager des selfies amusants ou à se vanter de ses projets de vacances. La frontière entre nos vies numériques et réelles s’est estompée, laissant beaucoup de gens ressentir l’indéniable piqûre d’une mauvaise e-réputation, même lorsqu’ils ne sont pas connectés à l’un de leurs appareils. Jetons un coup d’œil à quelques-unes des personnes dont la e-réputation a été irrémédiablement entachée par l’utilisation des réseaux sociaux :

Une bévue de relations publiques sur Twitter fait perdre son emploi à une femme

En 2013, une responsable des relations publiques a commis la plus grosse bourde de sa carrière avant d’embarquer sur un vol à destination de l’Afrique du Sud. La femme s’est rendue sur Twitter avec un message mal conçu qui établissait un lien entre l’épidémie de sida et la race, et les utilisateurs du site ont rapidement répondu par une réaction négative massive. Avant même qu’elle ait pu atterrir, le tweet a récolté 2 000 retweets et est même apparu sur Buzzfeed. Non seulement sa e-réputation a été ternie, mais elle a également perdu son emploi à cause d’un message qui contenait moins de 140 caractères.

Une identité volée conduit à une usurpation d’identité sur Facebook

Les erreurs personnelles ne sont pas la seule façon dont votre e-réputation peut être affectée sur les réseaux sociaux. Prenez l’exemple de Kerry Harvey. Lorsque son identité a été volée sur Facebook, les dommages ont dépassé de loin sa e-réputation. Des pirates du web ont utilisé son nom pour créer une page Facebook illégitime qui l’identifiait comme une prostituée. Cette cadre commerciale de 23 ans a ensuite commencé à recevoir des photos inappropriées et des appels indésirables sur son téléphone portable. Elle a bientôt reçu une demande d’ami d’un utilisateur inconnu de Facebook dont le profil affichait sa photo, sa date de naissance, son nom complet, son numéro de téléphone et sa carrière apparente.

Compte tenu de l’attention que le compte frauduleux a finalement suscitée, Harvey a eu du mal à sortir en public et à communiquer avec d’autres personnes. Ce cas d’abus en ligne a dépassé le cadre de l’écran d’ordinateur pour s’immiscer dans sa vie réelle, portant atteinte à sa réputation et à sa confiance.

Une mauvaise réputation qui fait mal

Personne n’est à l’abri des effets que les réseaux sociaux peuvent avoir sur la réputation d’une personne, tant en ligne qu’hors ligne. Certes, les messages que vous publiez sur les réseaux sociaux peuvent captiver vos amis, mais pourraient-ils aussi vous empêcher d’obtenir l’emploi de vos rêves ?

Vous ne le savez peut-être pas, mais les recruteurs utilisent régulièrement les réseaux sociaux pour vérifier les candidats qu’ils cherchent à embaucher. En fait, plus de la moitié des responsables du recrutement ont réévalué leur décision d’embaucher quelqu’un en fonction de ce qu’ils ont trouvé sur les réseaux sociaux.

Selon le rapport 2016 Jobvite Recruiter Nation (PDF), 87 % des responsables du recrutement utilisent LinkedIn pour évaluer les candidats potentiels (ce qui n’est pas surprenant), mais près de la moitié (43 %) vous chercheront également sur Facebook et un quart sur Twitter.

Vous pourriez être surpris de l’attention qu’ils portent à vos publications. Par exemple, les candidats qui publient publiquement des photos non professionnelles font mauvaise figure aux yeux des responsables du recrutement, 47 % d’entre eux y voyant un élément négatif susceptible de refléter votre professionnalisme en général. Les recruteurs ont également déclaré que trop de fautes de frappe sur les réseaux sociaux les poussaient à rejeter des candidats. Oui, de simples fautes d’orthographe dans les messages que vous envoyez depuis votre smartphone peuvent vous empêcher de décrocher un emploi.

Que puis-je donc faire pour contrôler mon e-réputation tout en utilisant les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux peuvent faire peser de nombreuses menaces sur votre e-réputation. Vous devrez donc adopter une approche à multiples facettes pour votre stratégie de gestion de la réputation. Voici les meilleurs moyens de maîtriser votre e-réputation sur les sites de réseaux sociaux.

Faites valoir vos droits sur les réseaux sociaux

Vous vous attendiez peut-être à ce que nous vous disions que vous devez éviter les réseaux sociaux, mais c’est une erreur. De nos jours, vous ne pouvez pas vous permettre d’éviter les réseaux sociaux si vous cherchez à construire ou à préserver votre e-réputation. Vous ne vous rendrez pas service si vous sous-utilisez les plateformes de réseaux sociaux. Cela dit, vous devez les utiliser correctement.

Tenez vos profils à jour

Vous n’avez pas besoin de publier en permanence sur toutes les plateformes, mais veillez au moins à ce que vos profils aient l’air respectables et soient à jour.

Suivez les conseils des experts

Pour évaluer au mieux la manière dont vous devez publier, inspirez-vous d’autres professionnels de votre secteur d’activité. Comment les leaders du secteur utilisent-ils leurs propres flux de réseaux sociaux ? Suivez leur exemple et façonnez vos plates-formes de réseaux sociaux de manière à transmettre exactement le message et l’image que vous souhaitez faire passer. Vous vous assurerez ainsi une excellente e-réputation auprès de ceux qui vous suivent.

Faites attention à vos mots

Revenir sur un commentaire méchant ou stupide sur les réseaux sociaux n’est pas aussi simple que de supprimer le contenu. Beaucoup tentent des tactiques telles que le “Tweet and Delete” pour éviter que leurs commentaires désobligeants n’atteignent le public, mais il y a toujours quelqu’un qui voit le contenu avant qu’il ne disparaisse. Il est bien plus bénéfique pour votre e-réputation de choisir judicieusement vos mots et votre sujet avant de publier un nouveau message.

Faites face à ceux qui cherchent à ternir votre réputation

Les problèmes d’e-réputation ne sont pas tous liés à votre propre utilisation des plateformes de réseaux sociaux. Que quelqu’un se serve de ces plateformes pour exprimer son mécontentement à l’égard de votre entreprise ou pour diffuser des commentaires diffamatoires à votre sujet, les gens sont plus nombreux que jamais à utiliser les réseaux sociaux pour exprimer leurs griefs. S’ils ne sont pas contrôlés, ces commentaires peuvent avoir des conséquences graves sur votre e-réputation.

Répondez aux plaintes professionnelles

Si vous utilisez les réseaux sociaux à des fins commerciales ou professionnelles, vous devrez inévitablement faire face à des plaintes occasionnelles. Vous devez vous efforcer d’entrer en contact avec le plaignant dans les plus brefs délais. Aussi difficile que cela puisse être de lire ces messages, ils peuvent avoir un impact encore plus négatif sur votre e-réputation si vous les ignorez tout simplement. Dans ces cas-là, répondez-leur pour aborder les erreurs commises de votre part, exprimer votre empathie et assurer que vous allez réparer tous les méfaits.

Mais pas pour harceler ou diffamer

Il est important de noter, cependant, que vous ne pouvez pas répondre à tous les commentaires en ligne par quelques réponses sur les réseaux sociaux. Certains commentaires peuvent franchir la ligne et entrer dans le domaine de la diffamation. Si vous ou votre entreprise faites l’objet d’allégations particulièrement préjudiciables, ne répondez pas. Faites plutôt appel à un conseiller juridique pour déterminer la meilleure marche à suivre.

Faites attention à votre liste d’amis

La définition du terme “ami” a radicalement changé à l’ère des réseaux sociaux. Souvent, vos “amis” sur ces sites sont soit de vieilles connaissances auxquelles vous n’avez pas parlé depuis des années, soit des individus que vous n’avez jamais rencontrés en personne. Cela ne veut pas dire que ce type de relations est nécessairement mauvais, mais il peut, dans certains cas, nuire à votre e-réputation.

Refusez les demandes d’amis émanant d’inconnus

Avez-vous déjà reçu une demande d’ami sur Facebook de la part d’un utilisateur inconnu ? Si vous acceptez, vous vous exposez à ce qu’il porte atteinte à votre vie privée numérique, voire à ce qu’il vole votre identité. La meilleure façon de vous protéger est de refuser ces demandes ou de régler vos paramètres de confidentialité Facebook pour que seuls les amis de vos amis puissent vous ajouter à leur liste d’amis.

Utilisez des outils de gestion des réseaux sociaux

Les outils de gestion des réseaux sociaux englobent les divers logiciels et sites web conçus pour aider les propriétaires d’entreprises à gérer leurs pages de réseaux sociaux. Certains vous aideront à surveiller des centaines de commentaires à la fois, tandis que d’autres peuvent vous aider à gérer leur compte Twitter. Les outils de surveillance automatisés comme Google Alerts, Hootsuite et Rankur sont essentiels pour suivre votre e-réputation sur les réseaux sociaux.

Pour tout connaître de l’e-réputation, cliquez ici.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

Related articles

Crise ukrainienne : quel impact sur l’immobilier commercial ? 

Frédéric Chapuis - Alors qu'on croyait que la crise sanitaire serait la pire situation que le monde aurait...

Les meilleurs moyens de gérer l’e-réputation des chefs d’entreprise

Grâce à une bonne stratégie de gestion des données, les résultats de recherche de Google peuvent être enfouis...

Edouard d’Espalungue : « Crypto-monnaies : achetez à la baisse ! »

Après plusieurs semaines de hausse sans interruption, les crypto-monnaies sont à la peine ce vendredi 12 novembre. Edouard...